Compte Rendu CGT Comité Social et Économique Central Jeudi 19 mai 2022

Jeudi 19 mai 2022 s’est tenu à St Cloud le CSEC consacré aux comptes annuels de la société, en présence de monsieur Segalen (PDG adjoint), et de la DRH société, madame Valérie Guillemet.

La matinée de ce CSEC a permis de démontrer, s’il en était encore besoin, que la société et ses actionnaires se portent bien… et même très bien.

La CGT a profité de ce CSEC pour revenir sur un sujet d’actualité : la semaine de 4 jours. Expliquant les nouvelles attentes des salariés d’aujourd’hui, vos élus ont tenu a « lancer des perches » à une direction générale qui nous apparait de plus en plus souvent bien peu inspirée et novatrice…

Sur ce sujet, Monsieur Segalen ne répond pas vraiment : restant prudent, il explique simplement qu’il ne « dira pas aujourd’hui que c’est une bonne ou une mauvaise idée…l’avenir le dira ». Il ajoute que « comme pour le télétravail, la société s’adaptera s’il le faut ».

Bien entendu, comme à chaque CSEC, jamais avare d’anecdotes, il a ensuite tenu 4 heures de monologue interminable : le dollar, la trésorerie, les valeurs de placements, ses diplômes, ses voitures…. tout y est passé.

Évolution du plan de charge :

La direction ne nous a pas présenté de nouveaux documents précis tant en « fabrication » qu’en « études ». Une chose est sûre, il y a du travail pour plus d’une décennie et les cadences Falcon, Rafale, et les divers plans de rattrapage, vont fortement impacter nos conditions de vie au travail.

La cadence 3/mois sur Rafale est annoncée et espérée par la direction. A la question « comment et avec qui ces avions seront fabriqués ?», monsieur Segalen répond cash : Heures sup’, équipes, nuits, samedis voir dimanches.

L’intérim et la sous-traitance viendront compléter ce processus et devraient augmenter fortement sur tous les sites.

A la question des emplois en CDI Dassault, la direction répond que les embauches se font mais que la société éprouve des difficultés en raison du manque d’attractivité de l’entreprise : « les jeunes ne sont plus attirés par l’aviation d’affaire et l’armement », « je ne suis pas satisfait mais nous n’avons pas su anticiper ».

Offset Inde :

Les contreparties en fabrications indiennes signées avec le contrat des 36 Rafale en 2016 ne sont aujourd’hui réalisées qu’à 11%. La direction générale a provisionné 500 millions d’euros pour payer d’éventuelles pénalités, même si elle souhaite encore « négocier le délai » et accélérer l’envoi de charge de fabrication, pour respecter le contrat et faciliter les suivants.

Cergy :

La direction générale nous a présenté l’avancée des travaux. En raison de difficultés de fourniture pour la matière première de la charpente, un premier retard de 10 semaines est annoncé. Au lieu d’avril 2023, les premiers transferts de services s’étaleront de juin 2023 à novembre 2023.

Lors du précédent CSEC du 27 janvier 2022, la direction générale avait annoncé qu’elle étudiait différentes pistes en raison d’un soi-disant manque de place à Cergy.

Parmi ces pistes, était évoqué l’envoi vers d’autres établissements ou la mise en sous-traitance du service tuyauterie et du T12 F8X. Face aux questions précises des élus CGT sur la Tuyauterie en CSE à Argenteuil (quels reclassements imaginés pour les soudeurs, chaudronniers, cintreurs, ajusteurs, contrôleurs… ?), le directeur n’avait pas voulu répondre, en précisant que « rien n’est fait », « soyons confiants ».

Aujourd’hui, le discours de M. Segalen est bien plus clair : La tuyauterie n’ira pas à Cergy, il annonce son envoi en sous-traitance (charge équivalente à 80 salariés), en France et en Inde, fin 2023.
Il explique que « les salariés devront se reconvertir, c’est la vie ». Et rajoute que « l’importante charge de travail des années à venir permettra de faire au mieux ».

Pour le T12 F8X, la direction confirme aujourd’hui son transfert en Inde. Pour ces 2 activités, M. Segalen compte sur la bienveillance des salariés pour que ces transferts de compétences vers la sous-traitance se passent au mieux (on croit rêver !!!).

En conclusion,

Malgré l’excellente santé financière et les perspectives d’activité extraordinaires, la Direction générale semble être restée recroquevillée sur un vieux logiciel de crise. Pourtant tout est réuni pour que chacun y trouve son compte !

Problème pour monter en cadence ?

Innovons sur le temps de travail : la semaine de 4 jours, en discutant intelligemment des modalités, peut être une vraie solution, tout en respectant l’équilibre vie pro/vie perso !

Manque de place à Cergy ?

Gardons une partie d’Argenteuil ouvert !

Les problèmes d’embauches ?

Rendons l’entreprise plus attractive ! Conciergerie d’entreprise, rémunérations valorisantes, partage plus équitable, formations qualifiantes, ascenseur social,… TOUT EST POSSIBLE SI LA DIRECTION LE SOUHAITE VRAIMENT !


St cloud, le 19/05/2022


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s